Les douleurs du sportif et les solutions naturelles pour les soulager

Les douleurs du sportif et les solutions naturelles pour les soulager

Trois types de blessures sont assez courants chez les sportifs de fond. Les entorses, les tendinites et les fractures… Dans ces 3 cas les causes peuvent être multiples mais les solutions pour mieux récupérer sont presque similaires. Il s’agit d’optimiser la cicatrisation. On peut soulager par voie externe avec des huiles essentielles, des crèmes massantes et aussi par voie interne grâce à l’alimentation !

 

L’inflammation : un processus normal et souhaitable.

L’inflammation est quelque chose de normal et d’indispensable à la vie humaine. Elle permet, entre autres, de se défendre contre les infections, les blessures ou toutes autres situations dans laquelle le corps détecte une agression. C’est grâce à l’inflammation que les tissus humains peuvent se réparer, cicatriser et se renouveler. L’inflammation devient un problème lorsqu’elle perdure, qu’elle devient chronique ou qu’elle s’installe dans tout le corps, comme si le graduateur n’arrivait pas à couper complètement les processus inflammatoires. Bien que la course et les sports d’endurance ne fassent pas partie des sports à risque et n’entraînent que peu de blessures par chute, il n’est pas rare que les sportifs d’endurance soient sujets à d’autres types de blessures. Entorses, tendinites et fractures sont fréquentes chez les coureurs. En plus d’une période de repos, diverses approches permettent une meilleure récupération.

Solutions naturelles par voie interne

La première chose à faire en présence d’inflammation est de reposer la région atteinte, du moins lorsqu’il s’agit d’une réaction inflammatoire locale. Par exemple, lorsque l’on souffre d’une entorse à la cheville, particulièrement si elle est sévère, il est souhaitable de ne pas surmener cette partie et de diminuer, voire cesser, temporairement les activités qui la sollicitent.

En ce qui concerne l’alimentation, il faut se tourner vers des aliments riches en zinc tel que les huitres, le germe de blé, ou encore le foie de veau et en silicium très présents dans les céréales (riz, blé, orge). En effet, les ligaments sont constitués de collagène dont la reconstitution est favorisée par ces vitamines et minéraux. Une alimentation riche en omégas 3 (poissons gras, huile de colza, de noix, de cameline, oléagineux) qui sont, eux des éléments anti-inflammatoires et favorable à un prompt rétablissement. Il a été établi que les oméga-3 apportent un meilleur équilibre des processus inflammatoires. Plusieurs études ont démontré que ceux-ci favorisent la réduction de l’enflure, diminue l’intensité de la douleur, l’utilisation d’anti-inflammatoires. Ces études ont eu recours à différentes formes d’oméga-3, notamment des compléments alimentaires.

Enfin, une alimentation plus riche en protéines va aider à la cicatrisation, mais préférez des protéines comme la viande blanche, le poisson et les protéines végétales comme les légumineuses ou le tofu, cela évitera d’acidifier trop l’organisme tout en réparant les tissus lésés.

 

 

Soulager les douleurs par voie externe :

  • Les massages avec les huiles essentielles de gaulthérie et d’hélicryse en association avec une huile végétale comme l’arnica par exemple vont permettre d’accélérer le processus de cicatrisation. La première joue un rôle anti-inflammatoire et la seconde possède quant à elle un rôle anti-inflammatoire et limite la formation d’hématome.
  • Les cataplasmes d’argile verte grâce à son action reminéralisant et son pourvoir d’absorption des toxines :La texture interne de l’argile et son étonnante plasticité, lui donne une réelle efficacité pour résorber rapidement les œdèmes localisés, pour attirer l’eau et les toxines à l’extérieur de l’organisme… Aussi elle a un pouvoir de re-minéralisation importante de par sa richesse en silice et en minéraux essentiels dont fer, magnésium, calcium, potassium, zinc. A mettre sur la blessure 10 minutes par jour en cataplasme.
  • L’algue « magique » du Protéochoc, une algue rouge qui va activer les protéines de défenses intracellulaires plus rapidement qu’en temps normal et ainsi accélérer le processus de cicatrisation.
  • Les massages au Cartimotil gel, il contient des plantes avec des vertus cicatrisantes.
  • La spiruline AFA klamath qui va cicatriser les cellules souches, soit régénérer les tissus.

 

Pour plus de renseignements n’hésitez pas à prendre RDV avec notre diététicienne partenaire en cliquant sur le logo ci-dessous.

 

 

RETROUVEZ NOS ARTICLES DE BLOG -> ICI

No Comments

Post A Comment