PERFORMANCE – Au coeur de la course…

Préparation mentale Haute-Savoie

PERFORMANCE – Au coeur de la course…

Vendredi 1er Septembre.

 

 

Courmayeur, vendredi 1er septembre 2017 7h30 : il règne une atmosphère particulière du côté italien du mont Blanc à quelques 90 minutes du départ de la « CCC », alias Courmayeur Champex Chamonix. La CCC, petite sœur de l’UTMB (Ultra Trail du Mont Blanc), rendez-vous incontournable de la fin août en vallée de Chamonix pour le monde du trail et de l’outdoor ! Mais pas que… de nombreux touristes et locaux aiment vivre ses sensations par procuration !

Nous voici donc plongés au cœur de cette aventure de 101 kilomètres et quelques 6100 mètres de dénivelé positif (l’équivalent de 162 kilomètres sur du plat…) pour suivre Célia notre fondeuse convertie au trail ! Célia, venue frapper à la porte de Run&Sens, centre d’entraînement à Passy il y a quelques semaines, avec l’intention de finir cette CCC, défi lancé il y a plusieurs mois ! Avec un dossard élite sur le ventre elle veut la finir avec la volonté de prendre du plaisir et de pouvoir récupérer rapidement ensuite… car après le trail il y a une vie… et le boulot qu’il faut reprendre comparé aux « pros » du trail qui vivent quasiment de leur passion. Célia c’est aussi notre partenaire nutritionniste… on sait donc où on met les pieds…dans le plat !!!! ah non ici pas de plat juste des montées et des descentes !!!!! Ces 101 kilomètres s’annoncent également humides… cela réjouit Célia elle adore la pluie et les conditions difficiles. Merci le ski de fond !

 

 

 

Plutôt cool sur la ligne de départ elle est souriante et prête à en découdre avec ces montées infernales et ces descentes casse pattes. Ah oui les descentes…  ce qu’elle détestait et ce qu’elle a appris à apprivoiser avec nous au travers d’un renforcement musculaire spécifique (vive la préparation physique) ! Sans compter le travail de préparation mentale entrepris pour savoir faire face et réagir à tous les aléas (et ils sont nombreux !) d’une telle course ! Ils sont donc 2155 à s’élancer ce vendredi 1er à 9h01 de Courmayeur avec le désir secret d’être finisher… mot sacré du trail !

Célia part sur un bon rythme et fait une montée de la Tête de la Tronche dans le wagon de tête avant de gérer les montagnes russes menant au pied du Grand Col Ferret. Elle ne lâche rien et reprend même des places dans cette raide ascension avant de maîtriser sa descente vers la Fouly puis Champex (avec une petite grimpette avant le ravito !). On la retrouve tout sourire et en pleine forme après 55 kilomètres. « Elle kiffe ! ». La pluie a commencé à tomber et les températures avec mais cela ne la perturbe pas. Elle se sent super bien ! Légère contrariété au ravito où un autre concurrent est parti avec sa veste imperméable… pas de souci tout est prévu et elle repart sereinement. Je l’accompagne quelques hectomètres et la laisse tout sourire avec du monde à aller chercher devant elle. Direction La Giète, une montée menée tambour battant avant la tombée de la nuit et du brouillard et une descente casse-cou vers Trient. Sa frontale fait un peu des siennes Célia découvre le « trail sensation »…. ! Elle ne sait pas où elle pose les pieds, ne voyant pas à plus de 3 mètres ! Alors que j’étais partie à sa rencontre elle ne me reconnaît pas dans le noir et m’interpelle « vous pourriez m’aider s’il vous plaît l’élastique de ma frontale ne tient plus… » Mais oui bien sûr Célia !!!! Et là explosion de rire elle vient de me reconnaître !!! Elle repart ainsi vers Trient avec un bon rythme où elle récupère une deuxième lampe frontale. Trient 21h, il fait un froid de canard à ne pas mettre un traileur dehors et pourtant ils sont encore plus de 1900 en course ! Malgré la température elle repart souriante mais avec l’envie d’en finir direction Vallorcine. La remise en route vers les Tseppes est difficile et les effets du froid se font sentir… mais pas d’inquiétude elle nous a dit « de toute façon j’irais au bout et on ouvre la bouteille ! » Ah oui elle a tout prévu ! La bouteille de champagne est dans le coffre de la voiture à l’arrivée !

Elle a retrouvé du rythme dans la descente vers Vallorcine où… surprise !!!! de nombreux amis et un de ses frères l’accueillent ! Elle se sent toujours très bien et le sourire ne quitte pas son visage. 10 minutes de pause et là voilà repartie ! Allez Célia, 18 kilomètres et le son de Radical Face (Welcome Home) pourra résonner pour t’accueillir à Cham… mais il reste encore une difficulté et pas des moindres… la montée à la Flégère ! Elle a désormais hâte d’arriver, normal après 15 heures d’effort me direz-vous… l’écurie est proche !

Bon nous aussi, les 4 irréductibles, on a aussi hâte qu’elle arrive… posés à 2h30 du matin dans un café à boire une bière ou une tisane…. On se réchauffe comme on peut ! Le suivi de course nous permet d’être renseignés sur ses temps de passage et d’estimer son heure d’arrivée. 3h15 nous voilà donc postés à l’entrée de Chamonix pour l’attendre… Et la voilà qui arrive en trottinant cool (oui oui en courant !!!) après 18h46 d’effort ! Célia tu es FINISHER !!!!! 26ème senior femme et surtout en forme ! oui oui en forme ! Elle arrive même à nous dire qu’en fait elle en a encore sous la semelle ! Elle a oublié de desserrer le frein à main depuis Champex !!!! Elle aurait pu aller se coucher plus tôt (et nous avec) mais elle a préféré faire durer le suspense et savourer ! Bravo et respect you did it !!!!

 

Elle pensait peut-être se débarrasser de moi et de mon analyseur de température… raté ! Ah oui on ne vous a pas tout dit ! Célia avait ingéré le matin une gélule (e-Celsius ®) permettant d’enregistrer toutes ses données de température corporelle interne au fil de sa journée et ainsi nous permettre ensuite d’analyser son adaptation à l’effort et aux conditions climatiques, qui ont été parfois extrêmes ! Merci à notre partenaire santé connectée BodyCap qui a mis au point ce système permettant un suivi au plus près de nos athlètes !

Célia a rempli son objectif : terminer la CCC, avec une fin comme elle la souhaitait… plaisir (pour preuve son sourire) et récupération rapide ! 30 heures après son arrivée elle était déjà partie randonner avec ses proches !

Run&Sens félicite Célia et la remercie de sa confiance ! A très vite pour de nouvelles aventures !

 

Témoignage de Célia :
« Merci pour votre aide Run&Sens et pour ce programme très spécifique qui m’a permis de terminer la CCC en forme et avec l’envie de remettre un dossard ! Au-delà de ça ce qui m’a le plus séduite c’est votre personnalité à chacun… Vous êtes tellement généreux, investis et pleins de folie ! Une équipe professionnelle au top sans prise de tête et qui ne compte pas son temps !! Je me réjouis de retravailler avec vous ! »

 

No Comments

Post A Comment